Soutenez le collectif Ruba[r]b, pour faire de l’art un mouvement écologique !

 

RUBA.jpg

   Septante ans après la création du célèbre collectif d’artistes COBRA, un nouveau collectif – Ruba[r]b – s’est formé avec l’ambition de faire de l’art un mouvement écologique.

   L’objectif de ces jeunes artistes – Antonin, Guillaume, Clarisse, Floriane, deux Mathilde, Giorgia, Julian (1)est de partager leurs techniques, leurs émotions, leurs valeurs dans le but de grandir tant au niveau artistique que humain. Leurs arts plastiques vont de l’illustration à la gravure en passant par le design, la broderie, le tissage, la peinture, la sérigraphie, la photographie.

   Ces jeunes artistes ont choisi de s’appeler Ruba[r]b, clin d’œil à la rhubarbe à la récolte  généreuse, qui associe les mots rue et art.  Elles.ils sont résolument urbain.e.s. Ce que j’aime avec la ville c’est qu’elle paraît sans limite et indéfinissable tant c’est un tissu complexe.

Ruba Antonin.jpg

   Soucieux de rencontrer d’autres artistes en dehors de notre royaume, ils ont choisi d’aller, cet été, à Montréal. Ils ont pris accord avec des partenaires tel MU, un organisme qui, en sept ans, a réalisé plus d’une centaine de peintures murales de grande envergure installant l’art dans l’espace public. Autre partenaire, l’Éco-quartier situé à Peter-McGill qui, depuis plus de vingt ans, y développe un programme d’action, d’initiative, de sensibilisation et de responsabilisation environnementale.

Ruba Montréal.jpg

   En vue de parfaire ce voyage d’études, Ruba[r]b a lancé ce qu’on appelle à Montréal un financementparticipatif  et à Liège, un crowdfunding (2). Le collectif espère obtenir 3500 €. À deux semaines de la clôture, le compteur indique 2740 €. Ces jeunes artistes ne sont pas des ingrats : à qui les aide, ils disent un grand MERCI et, en outre, ils offrent soit un badge en création unique, soit une sérigraphie, un sac sérigraphié, soit un pot de fleurs personnalisé au crochet avec une bouture de rhubarbe plus trois recettes de rhubarbe illustrées par nos soins !

   Au retour de Montréal, Ruba[r]b organise, avec l’aide de l’asbl Réform, une exposition à Verviers et à Bruxelles. Comme le dit l’une des Mathilde,  le challenge durant ce voyage sera de créer des objets et sculptures avec des matériaux recyclés et trouvés sur place mais aussi, de photographier cette superbe ville et d’y laisser une trace en rapport avec le monde urbain et l’environnement.

Ruba fillette.jpg

           (1) Sont membres de Ruba[r]b: Antonin Cauwe, Guillaume Cuisset, Clarisse Thomas, FlorianeSoltysiak, Mathilde d’Hooge, Giorgia Calamia, Julian Cornelis, Mathilde Peiffer.

(2) https://www.kisskissbankbank.com/fr/projects/soutenez-le-collectif-ruba-r-b

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s