Dernier détour sur le second tour.

Sur les onze élections au suffrage universel qui se déroulées depuis 1965, quel est le pourcentage des votes exprimés obtenu par chaque président ? En d’autres termes, en question plus triviale, quel président a été le plus mal élu de la Ve République ?

Le dimanche 5 mai 2002, face à Jean-Marie LE PEN, Jacques CHIRAC obtient 82%21 des 41.192.272 votes exprimés.  

Le dimanche 7 mai 2017, face à Marine LE PEN, Emmanuel MACRON obtient 66%10 des 47.568. 693 votes exprimés.

Le dimanche 24 avril 2022, face à Marine LE PEN, Emmanuel MACRON obtient 58%54 des 48. 752. 500 votes exprimés.

Le dimanche 15 juin 1969, face à Alain POHER, Georges POMPIDOU obtient 58%21 des 19.007. 489 votes exprimés.

Le dimanche 19 décembre 1965, face à François MITTERRAND, Charles DE GAULLE obtient 55%20 des 23.703.424 votes exprimés.

Le dimanche 8 mai 1988, face à Jacques CHIRAC, François MITTERRAND obtient 54%02 des 30. 923.249 votes exprimés.

Le dimanche 6 mai 2007, face à Ségolène ROYAL, Nicolas SARKOZY obtient 53%06 des 35.773. 578 votes exprimés.

Le dimanche 7 mai 1995, face à Lionel JOSPIN, Jacques CHIRAC obtient 52%60 des 29.943. 671votes exprimés.

Le dimanche 10 mai 1981, face à Valéry GISCARD d’ESTAING, François MITTERRAND obtient 51%76 des 30.350.568 votes exprimés.

Le dimanche 6 mai 2012, face à Nicolas SARKOZY, François HOLLANDE obtient 51%64 des 34. 861.353 votes exprimés.

Le dimanche 19 mai 1974, face à François MITTERRAND, Valéry GISCARD d’ESTAING obtient 50%81 des 26.367.807 votes exprimés.

Chaque second tour a fourni un élu et un battu. Jamais un « mal élu » même si le combat fut plus ardu. À ce battu s’ajoutent les vaincus du premier tour. La démocratie occidentale contemporaine leur épargne l’opprobre romaine du « Vae victis » !

Le dimanche 10 avril 2022, fort de son troisième score obtenu à l’issue du premier tour – 21%95 des votes exprimés soit 7.712.520 en net progrès sur son score de 2012, 11%10 soit 3.984.822 -, Jean-Luc MELENCHON appelle son électorat à ne point donner une seule voix à Marine LE PEN au second tour. Pour s’assurer d’être bien entendu et bien compris, il répète à quatre reprises : « Pas une seule voix à Marine LE PEN ». Implicitement, au contraire de 2017, il donne à son électorat, le choix de rallier le Front républicain ou s’abstenir. Le soir du 24 avril, les études d’opinion montrent qu’il a été entendu à 83% de son électorat. Seul 17% de son électorat a viré de bord en passant, en deux semaines, d’un vote à gauche à un vote d’extrême droite ! 17% de 7.712.520 cela représente 1.311.128 votes en faveur de Marine LE PEN qui en a recueilli 13.297.760. Le vote des mélenchonistes en rupture avec les souhaits de Jean-Luc MELENCHON constitue 9%85 des suffrages de Marine LE PEN !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s