« EXEMPT DE COVID », l’Étuve chante l’amour et les désamours.

Seul théâtre liégeois installé dans une cave autrefois mûrissoir à bananes, l’Étuve a résolu le problème de l’aération en se dotant d’un purificateur d’air airvia médical. Grâce à sa forme cylindrique et son système d’entrée d’air à 360 degrés, il aspire l’air depuis toutes les directions et le rejette verticalement pour assurer un brassage de l’air efficace sans nul dérangement, ni par le niveau sonore, ni par l’air soufflé. À l’intérieur de l’appareil, l’air passe par huit étapes de filtration et de dépollution pour être purifié. En quelques minutes, l’air d’un espace de 100 à 150 mètres carrés est complétement assaini.

En outre, les sanitaires ont été mis aux normes de salubrité sans oublier le gel et les masques à l’entrée du théâtre. Ce qui a pour heureux résultat que l’Étuve est exempt de Covid comme il se dit en langue de Voltaire. Comme la billetterie doit demeurer fermée par les temps qui courent, le prépaiement des réservations se fait sur le compte BE27 7320 2709 4373.

Premier spectacle de la saison 2021-2022, Chansons en désamours mineures est un concert théâtralisé mis en scène par Pierre Meurant et interprétés par Rachel Luxen et Philippe Dengis, accompagnés au piano par Xavier-Édouard Horemans et finement éclairés par Jean-Marie Rouffart.

Quoi de mieux pour commencer que les notes de la vague de Jean Vallée je voudrais écrire mes mémoires / dans le sable chaud de l’au-delà… puis en enchainant sur la chanson des vieux amants de Jacques Brel. Bien sûr, nous eûmes des orages / vingt ans d’amour, c’est l’amour fol / mille fois tu pris ton bagage / mille fois je pris mon envol / (…) / mais mon amour / mon doux mon tendre mon merveilleux amour / de l’aube claire jusqu’à la fin du jour / je t’aime encore tu sais je t’aime.

Le décor est planté, le récit de la vie de couple peut commencer. Il y a des infidélités ; et d’autres que toi sont venus marquer leurs dents sur ma peau nue, bien sûr / bien sûr pour trouver le repos j’ai caressé leur peau / elles m’ont même trouvé beau. Il y a des états d’âme ; avec sa gueule de carême / avec ses larges yeux cernés / elle nous fait le cœur à la traîne / elle nous fait le cœur à pleurer.                                                                        

Un spectacle tout en émotion du début à la fin ; la vie ne vaut d’être vécue / sans amour / mais c’est vous l’avez voulu / mon amour / ne vous déplaise / en dansant la Javanaise / nous nous aimions / le temps d’une / chanson.

Les représentations de Chansons en désamours mineures ont lieu le dimanche 12 septembre à 15h30, le vendredi 17 septembre et le samedi 18 à 20h15. Réservation par SMS au 0492/56 29 10 ou encore par courriel à reservationetuve@gmail.com

Le programme complet de la saison 2021-2022 de l’Étuve se trouve sur www.theatre-etuve.be

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s