CE 15 JUIN À MIDI OUVERTURE DES RÉSERVATIONS AU 62ème FESTIVAL DE SPA ; LE CORONA RÉDUIT LE NOMBRE DE PLACES : IL N’Y EN AURA PAS ASSEZ !

Le jeune collaborateur de la bourgmestre de Spa, Adrien Undorf, frais émoulu nouveau président du Conseil d’administration recevait un jour de mars 2020 un coup de téléphone lui annonçant l’annulation du 61ème Festival Royal. Avec le Directeur Axel De Booseré et son équipe, Adrien Undorf ne se résigna pas. Ensemble ils inventèrent une édition extérieure raccourcie à la merci des avatars météorologiques. Cette année la pandémie n’est pas vaincue mais les assouplissements des règles sanitaires permettent la programmation surtout dans les salles du centre culturel de 41 représentations de 21 spectacles lors de 14 soirées (dont une en avant-première) animées à nouveau par la présence de plus de cent artistes et techniciens. Pour ces retrouvailles, le nombre de places dans chaque salle sera encore réduit et il en manquera donc. Si vous êtes intéressés soyez donc prudents et réservez dès que possible. Ces réservations ouvrent aujourd’hui mardi 15 juin à midi soit par téléphone au numéro 087 47 57 04,  de midi à 18 h. du mardi au vendredi et de midi à 14 h. le samedi , soit en ligne sur le site http://www.royalfestival.be.

Afin d’éviter de paraphraser toutes les indications relatives aux 21 spectacles dont quatre créations, trois lectures et une causerie c’est ce site que je vous invite à consulter.

En ce qui me concerne je compte me déplacer sept fois à Spa entre le 10 et le 22 août afin de vous commenter quatorze des quarante et une représentations: le mardi 10 les créations de « Normal » et de « La nostalgie des blattes », le jeudi 12 de « Chat en poche » de Feydeau, le samedi 14 de « Ni oui ni non … » et de « Désir, terre et sang » d’après Federico Garcia Lorca, le lundi 16 de la lecture de « Un lundi en coulisse » et du « Départ », le mercredi 18 de la création de  « Flash Party » et de « Dimanche », le samedi 21 d’«Avant la fin » et de « Notre-Dame de Paris » d’après Victor Hugo et le dimanche 22 de la lecture de « L’appel à l’aide », de la causerie sur « Spa au temps du Prince de Ligne (1735- 1814) et … d’« Au suivant… » (annonciateur du 63ème Festival, celui de 2022 ?).

J’avoue que mes trois coups de cœur préalables vont au retour à Spa de Cécile Van Snick qui y fut la partenaire d’Armand Delcampe avant de diriger l’Atelier-Théâtre Jean Vilar de Louvain la Neuve. Je suis curieux de la découvrir dans du grand vaudeville, celui de Feydeau.

Ensuite j’espère beaucoup du spectacle Garcia Lorca que nous présenteront sous leur chapiteau « Les Baladins du Miroir » dont je suis un fan depuis de nombreuses années. Et enfin je prêterai une vive attention au témoignage de Catherine Graindorge sur la fin de la vie de son père, l’avocat Michel Graindorge. J’ai en effet connu et apprécié celui-ci, avant qu’il n’accède au barreau, quand nous militions ensemble après la grande grève de l’hiver 1960-61 contre les projets de loi sur le maintien de l’ordre du gouvernement Lefèvre-Spaak. Nos routes divergèrent car quand nous nous levions à l’aube pour aller distribuer des tracts aux ouvriers de la métallurgie liégeoise, les étudiants communistes bruxellois sous l’influence de Jacques Grippa dissertaient jusqu’aux petites heures du conflit sino-indien. Michel dirigeait cette tendance « prochinoise » et nous l’avions affublé du patronyme « Grainderiz ». Mais j’ai toujours gardé de lui un souvenir d’un militant sincère, intelligent, désintéressé et cette estime m’incite évidemment à espérer beaucoup du témoignage dramatique de sa fille.

Par contre se servir des flammes d’un incendie récent pour faire renaître comme celle d’un phénix une grande œuvre de Victor Hugo me semble constituer une gageure qui n’est pas gagnée.

Enfin j’espère l’une ou l’autre belle découverte parmi la dizaine de spectacles que j’ai ajoutés à mon agenda. Rendez-vous au mois d’août même si ce n’est pas pour toujours s’amuser comme des fous !

Jean-Marie ROBERTI

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s