Arabie saoudite, un défilé de mode qui constitue une première!

 

Sous le titre Défilé de mode « chic » et très pudique en Arabie saoudite, le quotidien libanais L’Orient-Le Jour rend compte d’une première en ce pays. Un défilé de mode auquel a pu assister, le 23 janvier, un public, certes peu nombreux, mais mixte ce qui contraste avec la première Fashion Week en Arabie saoudite en avril 2018. Celle-ci dont les vedettes étaient le Français Jean-Paul Gaultier et l’Italien Roberto Cavalli s’était tenue à huis-clos, interdite tant aux hommes qu’aux caméras.

Ce défilé de mode a été organisé par madame Dominique Mineur, ambassadrice de Belgique en Arabie Saoudite. Une dizaine de mannequins saoudiens ont présenté la collection  Sois chic de la marque Lomar conçue par la princesse Safia Hussein Guerras, ancien mannequin, et le styliste belge Christophe Beaufays. Celui-ci qui a enseigné au centre de formation Château-Massart-Mode à Liège travaille maintenant à Riyad dans une entreprise spécialisée en dishdasha – vêtement long arrivant aux chevilles – porté par les hommes sous le nom de kamis en Arabie Saoudite.  

Si depuis 2019, les étrangères au royaume wahhabite ne sont plus obligées de porter la abaya – vêtement couvrant l’ensemble du corps à l’exception du visage, des pieds et des mains -, les Saoudiennes ont l’obligation de la porter dans le royaume. La abaya est un vêtement polémique. Pour les uns, symbole d’élégance et de modestie, pour d’autres, symbole d’oppression.

La princesse Safia Hussein Guerras entend changer la stigmatisation autour de la abaya et du voile dans le monde entier. Si je l’amène à un niveau de chic et d’acceptation, peut-être que notre génération va pleinement embrasser la abaya. Pour Christophe Beaufays, la collection Sois chic doit plaire aux femmes qui partage des vues identiques sur la pudeur et la culture  qu’importe leurs religions différentes. Le côté glamour a été mis en valeur avec des abayas aux coupes plus ou moins ajustées.

À l’issue de ce défilé, la princesse Safia Hussein Guerras a confié être fière de sortir avec la abaya qui ressemble exactement à ce que vous avez vu aujourd’hui.  Je veux que mes sœurs, les sœurs saoudiennes ou du Golfe, et toutes mes sœurs du monde entier soient fières parce que nous devrions être fières.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s