Changer d’opérateur

En janvier de cette année, nous avons quitté l’opérateur historique en télécommunications au profit d’une entreprise liégeoise en passe de devenir américaine. Le premier contact en boutique a été excellent. Rien à redire, tout en sourire, la perfection au niveau commercial. La carte SIM mise dans le GSM.

Le jour prévu et confirmé pas SMS, le technicien installe, avec surabondance de câble abandonné dans un recoin, Internet, TV et téléphone fixe. L’emplacement de ce dernier est aux antipodes de celui qu’il occupe précédemment. Devant nos protestations, le technicien consent à le ramener à sa place d’origine en laissant traîner un câble disgracieux à travers le salon.

Peu de temps plus tard, coup de fil du service à la clientèle visant à connaître notre niveau de satisfaction. Comme celle-ci est mitigée, en excellent commercial, notre interlocuteur nous promet l’accès gratuit à de nouvelles chaînes et la visite gratuite d’un technicien qui sera chargé d’obvier aux lacunes de son collègue. Dans la demi-heure, nous avons accès notamment à la chaîne dont les vedettes s’appellent Pascal Praud, Jean-Marc Morandini ou Éric Zemmour. Et un technicien charmant et compétent libère le téléphone fixe de son fil à la patte.

 Début septembre nouveau coup de fil du service à la clientèle. Dès que nous signalons un problème entre un amplificateur de son et la tv, aussitôt proposition nous est faite de l’envoi gratuit d’un technicien. Peu amène, celui-ci estime que le problème n’est pas de son ressort et donc ne le résout pas. Laissé en plan, nous avons opté pour un autre opérateur et là, miracle l’amplificateur de son et la tv fonctionne sans aucun problème !

Si la restitution du matériel à l’opérateur historique est ultra simple, la poste s’en charge gratuitement, l’entreprise liégeoise procède autrement. Elle vous adresse une lettre intitulée « On est triste de vous voir partir » dans laquelle elle promet le veau d’or en cas de changement de décision. Si celle-ci est maintenue et que vous confiez la restitution en boutique à une autre personne, « celle-ci devra présenter, en plus de ce courrier, une procuration ainsi qu’une photocopie de votre carte d’identité ». C’est beau, la bureaucratie !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s