Liège : rénovation du Perron datant de 1303.

Le règne de Louis de Bourbon fut l’un des plus tristes de l’histoire de Liège tel est le jugement porté, à la fin du 19e siècle, par la  Biographie nationale. De l’avis d’un autre biographe, Bourbon était léger, dissipé, ennemi du travail : il témoignait peu de considération à la noblesse liégeoise et dédaignait les libertés publiques. Malheur à celui qui osait blâmer sa conduite. Aussi, lorsque le Sanglier des Ardennes, Guillaume de La Marck l’assassine, le 30 août 1482, à hauteur de l’actuelle rue de la Limite, le peuple liégeois ne le pleure guère.

À peine se souvient-il du rôle joué, à Bruges, par Louis pour obtenir le retour à Liège de son perron. Il est vrai que dix ans auparavant, en octobre 1468, Louis est au côté de Charles le Téméraire, fraîchement marié à Marguerite d’York, pour le sac de Liège et le rapt du perron transféré à Bruges où il est exhibé tel un trophée de guerre. Disposé près de la Bourse, humilié, n’élevez plus vos fronts si hautains vers le ciel ! / par ma chute, apprenez qu’il n’est rien d’éternel / symbole de courage et de gloire, naguère / je protégeais un peuple invincible à la guerre, / et j’atteste aujourd’hui, vil jouet méprisé / que Charles m’a vaincu, que Charles m’a brisé.

Charles mort le 5 janvier 1477, sa fille Marie de Bourgogne renonce à toute prétention sur la Principauté de Liège et épouse, le 19 août 1477 Maximilien de Habsbourg, futur Empereur du Saint-Empire Romain Germanique. Mais ce n’est qu’en juin 1478 qu’une cavalcade de nobles liégeois peut se rendre à Bruges pour en ramener le perron rejoignant Liège le 18 juin après un exil de 3490 jours. Le temps d’apposer une mention latine de trente-huit mots, le perron est solennellement remis à sa place, au milieu du Marché, vis-à-vis tant du Détroit des échevins que de la Halle et de la Violette, le 10 juillet 1478.

Si petronus, un mot du bas latin signifiant grosse pierre a donné naissance au mot perron, l’origine de ce type de monument – une base, une colonne, un emblème – est plus ancienne. Liège a son perron au début du 14e siècle. Il symbolise les franchises municipales. Le cry du perron marque la promulgation des actes et l’information des citoyen.ne.s. Lors de la cérémonie marquant la fin de la rénovation du perron, tant le bourgmestre Demeyer, noss binamé Willy, que la première échevine Christine Defraigne ont évoqué l’importance de ce cry du perron. La tradition serait-elle sur le point de renaître ?

L’ornementation du perron a varié. Ainsi, avant qu’un vent impétueux aussi fort que celui de la sainte-lucie (13 décembre) en 1448, ne mette bas le perron le 9 janvier 1693, on peut y voir des paillards des deux sexes. Jean Del Cour leur substitue, en 1697, les Trois Grâces que d’aucuns nomment les Trois Garces en souvenir des ribauds d’autrefois. Le 12 thermidor de l’an V (30 juillet 1797), dans une lettre à la municipalité liégeoise, Nicolas Bassenge s’interroge : ne pourrait-on pas, en entourant cette colonne de légères baguettes de fer cuivré, lui donner la figure d’un superbe faisceau qui, supporté par des lions, symbole de la force, représenterait la belle image de la force et de l’union?  Il ne propose pas de remplacer la pomme de pin et la croix par un bonnet phrygien porté par une pique comme certain panneau au Palais des Prince-Évêques le fait.

Classé en 2009 monument exceptionnel de Wallonie, le perron a fait l’objet d’un chantier de rénovation d’une valeur de 250.000 € alliant firmes privées (Bureau d’Étude Greisch, entreprises Galère, restaurateur Laurent Labiat) et expertise des agents communaux dont les Tailleurs de pierre. L’Agence wallonne du Patrimoine assure 70% du financement, la Ville de Liège  26%  et la Province de Liège 4%.

En entête, tableau d’un artiste inconnu consacré au 10 juillet 1478 – Grand Curtius    

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s