Ville de Liège : si les élections communales nous étaient contées … (7/9)

Les votes nominatifs, dits de préférence, au niveau de la Ville de Liège de 1976 à 2014.

En Belgique, les votes qui s’expriment en faveur d’un(e) ou de plusieurs candidat(e)s d’une même liste servent à déterminer l’ordre des élu(e)s et des suppléant(e)s de ces listes. Précédemment cette répartition s’effectuait après que le pot des votes en case de tête de la liste ait été réparti (jusqu’au chiffre déterminant chaque élection des candidats les mieux classés).

Chez nous, en Région Wallonne, à l’avenir cet effet dévolutif de ces votes en case de tête sera supprimé.

Dès à présent, si la confrontation entre listes de candidats pour déterminer le nombre d’élus est importante ce qui le devient tout autant c’est la lutte interne entre celles et ceux des candidats de chaque liste qui veulent âtre élu(e)s. L’autorité des partis diminue et les candidats importants sont entourés de partisans comme si chacun(e) privilégiait son écurie électorale personnelle.

Bien entendu les résultats des un(e)s et des autres en votes nominatifs ne servent pas seulement à se faire élire mais déterminent en outre un certain rapport de forces entre principaux élus, certain(e)s pouvant apparaître de ce fait comme incontournables.

Le nombre de votes nominatifs dépend aussi du nombre de colistiers aux divers scrutins. Moins il y a de concurrence plus le score peut être élevé. De même certaines places sur la liste (en particulier surtout la première mais aussi la dernière place).

Dans le district électoral que forme la ville de Liège aux cinq scrutins actuels, le nombre de candidats pour chaque liste complète est le suivant :

Provinciales (2012) : 10

Européennes (2014) 14 : 8 effectifs et 6 suppléants

Chambre (fédérale) (2014) 24 : 15 effectifs et 9 suppléants

Parlement wallon (2014) 26 : 13 effectifs et 13 suppléants

Communales (2012) : 49

LES PRÉFÉRENCES ACTUELLES.

Voici un hit-parade des dix meilleurs scores en voix nominatives aux trois scrutins de 2014 au niveau de la Ville de Liège (E=Européennes, C= Chambre (fédérale) et W= Parlement wallon) :

  1. Willy Demeyer (C) 12.712
  2. Jean-Claude Marcourt (W) 11.995
  3. Marie Arena (E) : 10.278
  4. Louis Michel (E) 9.571
  5. Christine Defraigne (W) 8.143
  6. Daniel Bacquelaine (C) 7.010
  7. Frédérique Ries (E) 4.847
  8. Marie-Dominique Simonet (W) 4.691
  9. Julie Fernandez-Fernandez (C) 4.592
  10. Raoul Hedebouw (C) 4.449

Aux provinciales de 2012 sur le territoire de la Ville, le top dix était le suivant :

  1. Paul-Emile Mottard 7.884
  2. Katty Firquet 7.558
  3. Miguel Fernandez 4.479
  4. Marc Yerna 3.935
  5. Matthieu Content 3.340
  6. Dominique Drion 3.213
  7. Gérard Georges 2.569
  8. Jean-Denis Lejeune 2.551
  9. Valérie Derselle 2.306
  10. Nathalie Rutten 2.273

Enfin voici le classement aux communales liégeoises de 2012 des seize élus qui ont obtenu plus de 2.000 voix nominatives :

  1. Willy Demeyer 13.067
  2. Christine Defraigne 6.776
  3. Raoul Hedebouw 4.085
  4. Gilles Foret 3.425
  5. Jean-Claude Marcourt 3.363
  6. Anne Delvaux 3.361
  7. Maggy Yerna 3.140
  8. Michel Firket 3.089
  9. Jean-Pierre Hupkens 2.839
  10. Roland Léonard 2.838
  11. Julie Fernandez-Fernandez 2.801
  12. Bénédicte Heindrichs 2.795
  13. Fouad Chamas 2.504
  14. Benoit Drèze 2.452
  15. Hassan Bousetta 2.276
  16. Michel Faway 2.051.

Question : en 2018, dans le désordre, le top cinq sera-t-il très différent ?

Jean-Marie ROBERTI

Illustration Willy Demeyer                                              (à suivre)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s