A la Saint-Valentin, on ne boude point son plaisir !

      La Saint-Valentin incite ça et là à penser le quotidien sous une autre forme. Ce n’est pas toujours aisé. Notre confrère Sud-Ouest a rapporté les tribulations d’une auteure, Anne Bert et d’un journaliste Jean Charrier désireux de lire des contes érotique le 14 février. Ils ont jeté leur dévolu sur une Ville fleurie, Ville d’art et d’histoire. Mais cette ville au nom chéri de Saintes Saintes interpelle, Saintes séduit, Saintes ravit, est et reste une ville de province. On a senti qu’à Saintes, l’érotisme était un sujet tabou. Finalement, les gens sont très conservateurs. Dès qu’on prononce le mot, ça fait fuir. Même le club littéraire leur a refusé l’hospitalité tandis qu’un autre lieu a exigé d’expurger les textes d’auteurs tels Verlaine et Aragon. Obstinés, ils ont finalement trouvé un endroit  pour y lire des documents érotiques dont un de Sainte Thérèse d’Avila – http://audioblog.arteradio.com//tintinnabule/frontUser.do?method=getHomePage. Pour Anne Bert, c’est un véritable texte érotique, même s’il n’y a pas de mots crus. Elle connaît une véritable extase dans sa chair. C’est exactement ça, l’érotisme.

      Si Saintes est une ville de province, Liège est terre de liberté, voire de libertinage. Les salons de la Société Littéraire – fondée en 1759 sous les auspices d’un Prince-Évêque éclairé, François-Charles de Velbrück – accueille, les 11, 12 et 13 février, le Boudoir des Plaisirs. L’occasion de se cultiver en compagnie de deux sexologues, mesdames Manon Bestaux  et Sabrina Bauwens. L’une évoque  Le Sourire et le sexe, l’autre L’érotisme dans tous ses états… Au programme également des lectures sensuelles.

     Tout au long du week-end: bar à champagne, bar à huîtres, démonstrations de produits, de massages, expo de photos et de sculptures, bien dans l’esprit du Boudoir des Plaisirs. L’initiatrice Jessica Noirot info@so-trendy.be présente le Boudoir des Plaisirs comme une invitation à la découverte du charme et de la sensualité à travers une expérience qui  donnera très vite des envies…coquines. Le Boudoir des Plaisirs accueille une sélection des meilleurs spécialistes de l’univers érotico-chic et du glamour, les plus réputés et capables d’éveiller les sens les plus subtils du public.

     Dans l’esprit d’il y a deux siècles où littéraire signifie lecture, on retrouve parmi les exposants La Musardine, maison d’édition érotique qui, entre autres ouvrages, publie des BD tel La blanche Épiphanie, récit imaginé par Pichard et Lob qui figure parmi les aventures les plus rocambolesques du panthéon de la bande dessinée adulte. Au départ, porteuse de chèques, la jeune et gironde Blanche parcourt le monde malgré elle tout en essayant de protéger sa vertu. Autre livre, Hilda d’un auteur anonyme – qui se cache sous cet anonymat ? un académicien un tantinet lubrique ? – Hilda est une jeune femme aux formes plantureuses torturée par les démons de la chair, auxquels elle ne sait résister. (…) Honteuse de son comportement immoral, elle va tenter de combattre ses penchants en épousant un notaire veuf et austère. C’est à La Musardine qu’est publiée Nadine Monfils, ancienne professeure de morale, dont le dernier livre Le Bal du Diableavec une plume de « contes de fées », on pénètre dans les fantasmes les plus vénéneux d’une Belge surréaliste. Lynch violé par Fellini.nadine monfils.jpg 

        Le plus récent hôtel de Liège profite du Boudoir des Plaisirs pour faire connaître la suite « Vérone » (…)  qui respire le luxe et le style. Les couleurs se contrastent dans une ambiance de pure élégance. Les meubles argentés vous rappelleront les fastes de l’époque du 18 ième siècle. La boucle est bouclée…

Un commentaire sur “A la Saint-Valentin, on ne boude point son plaisir !

  1. un ami m’a dirigée vers ce blog , ah…sympa le clin d’œil et ça fait du bien de découvrir que sous d’autres cieux les mots du désir trouvent refuge dans ce Boudoir des Plaisirs…j’y serais bien venue. Plaisante Belgique..où j’ai d’ailleurs vécu enfant, à Mons et à Warsage..non loin de Liège non ?

    J'aime

Les commentaires sont fermés.