… et dire que le vote est obligatoire !

        Aux élections législatives de 2003 et de 2007, les 49 députés fédéraux de Wallonie  ont été élus par 84 pour 100 électeurs inscrits sur les listes électorales. Les 16 autres pour cent sont soit des abstentionnistes, soit des électeurs ayant voté blanc ou nul. Les abstentionnistes sont de loin plus nombreux que les votes blancs ou nuls. Ceci, en dépit de l’obligation d’aller voter.

        En 2003, le taux d’abstention en Wallonie a été de 8.91 % (moyenne du Royaume : 8.37 %). En 2007, il atteint 10.21 % (moyenne du Royaume : 8.92 %). La circonscription électorale de Liège connait le taux d’abstention le plus élevé de la Wallonie ; 10.92 %.                                                                                       

        Pas besoin d’être grand clerc, ni de disposer de sondages (avec plus ou moins 4% d’erreurs) pour prévoir que le taux d’abstention ainsi les bulletins blancs ou nuls va s’accroître à l’occasion des élections anticipées du 13 juin.