« Huis clos sur le Net ».

        En consultant uniquement Twitter et Facebook, est-on informé correctement et quelle est la nature de l’information reçue ? En vue de le savoir, les Radios Francophones Publiques (RFP, ex-CRPLF) ont invité cinq journalistes à se couper, une semaine, de toute autre source et de rédiger un journal d’information à partir de Twitter et Facebook.

        Selon Benjamin Muller (France Info) qui s’est entrainé à l’isolement, il a pu constater l’absence de nouvelles relatives à Haîti mais en revanche, des informations inconnues des médias ont déjà circulées sur Twitter. « Drôle de hiérarchie de l’info ».

        Selon Janic Tremblay (Radio Canada) : « Ces dernières années, les réseaux sociaux ont réellement modifié la façon de s’informer. Quelles informations y (re)trouve-t-on? Quel crédit leur donner? Je sais déjà que je trouverais sur Twitter plus d’informations que Facebook ».

        Nour-Eddine Zidane (France Inter) est un familier des réseaux sociaux : « Facebook, c’est pour les amis, alors que Twitter a un rôle d’alerte, car il faut toujours rester méfiant ».

        La RTBF.be participe à ce « Huis clos sur le Net » en la personne de Nicolas Willems lauréat, en 2002, de la bourse René-Payot attribué au meilleur jeune espoir du journalisme. Distinction qui lui a permis d’être accueilli dans l’ensemble des rédactions de la RFP. Les auditeurs vont retrouver, jusqu’au 5 février, l’animateur d’Intermédia sur la Première de la RTBF.be à 7h20, dans le journal de 8h, à 13h20 et entre 18h et 18h15.

        Ce « Huis clos sur le Net » est émis depuis un lieu tenu secret situé près de Sarlat, dans le Périgord Noir, en un gîte à la pierre ocre et au toit de lauzes. L’alimentation des cinq journalistes dont une femme Anne-Paule Martin de la radio suisse romande est prévue à base de produits locaux, foie gras, canard et autres délices périgourdins.

 

Un commentaire sur “« Huis clos sur le Net ».

  1. « Bonjour, c’est mardi » par Anne F.P. ( même que hier c’était lundi)
    « Alain Mathot est maintenant ami avec 47 nouvelles personnes  » par Alain M.
    « Bon anniversaire,D. »,qui a aujourd’hui exactement un an de plus que l’an dernier à la même date.
    « Marc souhaite une journée prudente à tout le monde et se réjouït d’etre ce soir » par Marc L.
    « Elisabeth a regardé dans sa boule de cristal, qui lui a dit que c’était le bon moment pour fortifier les suites de sa vie »
    et Mireille D. aime ça.
    Françoise nous apprend que  » la nourriture met 7 secondes de la bouche à l’estomac, un cheveu peut supporter 3 kgs, et le penis d’un homme mesure 3 fois la longueur de son pouce.Donc quand une femme a finit de lire ce texte, les hommes sont toujours en train de mesurer leur pouce »…

    Mais diable comment avons nous pu supporter de vivre incultes , quand il n’y avait que les journaux pour nous tenir au courant de l’actualité? Par André François, envoyé spécial sur Facebook Liège.

    J'aime

Les commentaires sont fermés.