Difficile à croire …

        Publié aux Editions Favre – www.editionsfavre.com – à l’initiative de la Télévision suisse romande soucieuse d’être en phase avec son public, un livre « La question romande » passionne (et divise) la Suisse romande. Son auteur, François Cherix invite en conclusion à « relever une bannière romande délaissée ».

        Le débat est vif mais tous les participants sont d’accord sur un point : le réveil romand doit éviter de déboucher sur le « cauchemar belge ».

        Néanmoins, alors que Genève  est à une heure de vol de Bruxelles, nous avons sursauté, en lisant dans « Le Temps » sous la signature de l’éminent économiste Beat Kappeler, professeur à l’ « Institut des hautes études en administration publique » de Lausanne : « Les deux régions de la Belgique sont d’une part francophone, mais aussi pauvre, catholique et, soit rurale, soit désindustrialisée, et d’autre part de langue flamande, protestante, riche et deux fois plus urbanisée »

 

Un commentaire sur “Difficile à croire …

  1. Voilà enfin des gens lucides qui voient la réalité non pas limitées par les habituelles oeillères belgo-belges mais avec le recul de ceuxqui ont un regard extérieur.

    J'aime

Les commentaires sont fermés.