Ohé, de la rive, on arrive …

<!– @page { size: 21cm 29.7cm; margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } –>

        A Liège, la Passerelle l’a échappée belle, mercredi 3 décembre, lorsqu’un navire-citerne l’a heurtée. Depuis, elle est fermée à toute circulation, on la dépave. En revanche, la librairie « L’échappée belle » située à 20m de ce passage piétons au-dessus de la Meuse n’a pas la chance de la Passerelle.

        La libraire Christiane Pivont écrit que faute de piétons elle « ne voit plus passer que les chats noirs du quartier. Ceux-ci, malheureusement, en cette période de fêtes, pensent plus à sniffer les poubelles à la recherche d’un micro-foie gras à déguster qu’ à se divertir d’une chouette BD pleine de souris ou d’un polar sanguinolant… (…) Le problème est que la Librairie, elle, ne peut être dépavée et que son écroulement pourrait survenir d’un jour à l’autre. Que faire, mais que faire ???

M’installer à New York pas assez de francophiles, à Québec trop de francophones, à Dakar trop humide, à Knokke le Zoute plus assez de Brel, à Durbuy trop petit, à Namur trop calme, à Seraing alors ou en Brabant wallon ??? ».

        Néanmoins, on peut accéder à « L’échappée belle » par le Pont des Arches, ce qui permet en remontant le long de la Meuse de découvrir le Port Marcatchou et la jolie fontaine Montefiore ou y accéder par le Pont Kennedy, ce qui permet en longeant le fleuve d’admirer la splendide sculpture « Saute-mouton » de notre concitoyen René Julien.

        Pour vous récompenser d’avoir fait cette promenade, Christiane Pivont accorde une réduction de 8% sur tout le stock jusqu’au 18 décembre. Sa librairie « L’échappée belle » est également ouverte le dimanche 21 décembre.

Un commentaire sur “Ohé, de la rive, on arrive …

  1. merci pour tous les articles que je vois fleurir sur le net concernant La Passerelle et l’implication de son sinistre sur la Librairie L’Echappée Belle

    J'aime

Les commentaires sont fermés.